Une rencontre "école / entreprise" à l'EREA François Georgin

Publié le par EREA François Georgin d'EPINAL

La semaine "École-Entreprise" est l'occasion de sensibiliser les collégiens et lycéens au monde de l'entreprise. Cet événement permet de mettre en valeur les échanges entre les entreprises et le monde éducatif  et de les promouvoir.

 

Les élèves de la classe de la section APH (Agent de Propreté et d'Hygiène) nous proposent le compte-rendu qu'ils ont rédigé pour ces deux journées très riches et très intenses.

En 2020, le thème retenu est "École et Entreprises, des partenaires pour construire l’avenir des jeunes". Notre action s'est déroulée sur toute la journée du mardi 3 octobre.

Lors de cette rencontre nous avons reçu des professionnels.

Elle a été organisée le mardi 6 octobre 2020 par nos deux professeurs d’atelier Mmes DOURLOT et HUBNER.

Nous avons accueilli le matin, deux entreprises spécialisées dans la Propreté du secteur de Nancy :

- Propreté Maintenance groupe Melzer : Mme Eva COLOMBIANO, animatrice de secteur
- Entreprise PEI (Propreté Environnement Industriel) et Mme Dominique PFISTER, agent de maîtrise
avec Mme Laura HUBNER, en chef d’équipe.

Et l’après-midi, 3 personnes de la CAE (Communauté d’Agglomération d’Epinal) :
- Mme Eduarda DE OLIVEIRA DE MATOS, responsable Services Moyens Généraux,
- Mme Murielle GURY, responsable de Secteur à la BMI d’Epinal, et 
- Mme Carole CHENAL, responsable de Secteur au sein de la Piscine Olympique.
       
La rencontre s’est définie en 3 grands axes :

1.Table ronde :

Les différentes entreprises se sont présentées à nous et ont bien voulu répondre à nos nombreuses questions. 

L’entreprise Propreté Maintenance groupe Melzer a été créé en 1986 par Mr Patrick MELZER. Elle a évolué depuis son départ. Le siège est à Metz et il y a un bureau à Ludres. Le groupe est de taille Régionale avec 138 salariés sur Ludres et le triple sur Metz. 
Le bureau de Ludres intervient sur 130 sites et le triple pour celui de Moselle. Ils rayonnent sur les départements : 88 / 54 / 57 / 67 et le Luxembourg.

L’entreprise PEI installé sur Champigneulles, intervient sur 2200 sites du secteur géographique du Grand Est. Elle rejoint un groupe nationale T2MC et va bientôt s’appeler Arc en Ciel.  Le groupe comptabilise 10 000 salariés sur l’ensemble de la France. Il y a autant d’hommes que de femmes. Leurs secteurs d’activité sont : le tertiaire (41%), l’industrie (26%), la distribution (16%), l’hôtellerie (14%) et médical (3%).

Le Service Moyens Généraux existe depuis 2 ans et demi à la CAE. Il y a 39 personnes dont 38 femmes. Les agents agissent sur toute « l’agglo d’Epinal ». Ils interviennent pour l’entretien des bâtiments et surtout depuis la pandémie dans la désinfection. 

Tous les professionnels nous ont déclaré aimer leur métier et apprécier leurs différentes fonctions. Tous nous ont donné comme conseils pour réussir : 
- d’être ponctuel, motivé et sérieux,
- de respecter autrui,
- d’être présentable car nous étions l’image de l’entreprise devant le client,
- d’acquérir des savoirs êtres et des savoirs faires professionnels…


Mme COLOMBIANO qui travaille dans le secteur de la propreté depuis 11 ans, apprécie le contact avec ses nombreux clients et la gestion d’une équipe d’agents de Propreté. Elle ne s’ennuie pas car elle est beaucoup sur la route pour être près de son équipe et de sa clientèle. Elle sait quand commence sa journée mais jamais quand elle se termine.

Mme PFISTER travaille depuis 18 ans dans le secteur de la propreté. Elle est toujours aussi satisfaite de son travail car elle le trouve très enrichissant. Elle aimerait que plus de personnes soient formées comme nous pour avoir des personnes motivées avec des connaissances sur les différentes techniques d’entretien, et à l’utilisation du matériel du secteur.
Mme HUBNER qui l’accompagne, travaille avec elle depuis 7 ans. Et trouve qu’elles forment ensemble un bon binôme. Ce qui permet de résoudre plus rapidement les problèmes de gestion de sites. 

Mme GURY nous a expliqué qu’elle avait beaucoup de chance de travailler sur un site remarquable comme celui de la BMI, car elle est entourée de livres rares.

Mme CHENAL aime travailler au contact de gens souriants et respectueux du travail d’autrui…

Mme DE OLIVEIRA DE MATOS nous a annoncé que le service recrute et nous a encouragé à poursuivre notre formation car le secteur avait besoin de personnes qualifiées.

2. Visite de notre atelier : 

Un groupe d’élève a pris en charge la responsabilité de faire visiter nos locaux et de répondre aux questions des professionnels.
Ces derniers nous ont félicité pour notre professionnalisme car ils ont trouvé que notre atelier était très propre malgré ses 19 ans.
Ils ont apprécié de voir notre parc matériel et ils l’ont trouvé bien organisé et bien entretenu. 

3. Gouter convivial :

Ce moment privilégié nous a permis de discuter personnellement avec eux, et de leur demander des conseils par rapport à notre projet professionnel.
Certains ont pu en profiter pour les sonder sur leur capacité d’accueil de stagiaires pour les PFMP (Période de Formation en Milieu Professionnel).

Actuellement nous sommes 12 élèves dans la section APH (Agent de Propreté et d’Hygiène) :

 

Classe de terminale CAP APH :
Aurore, Chloé, Kévin, Sandra, Virginia et Tadji (manquant sur la photo) 

Classe de seconde CAP APH :
Britany, Rabia, Lola, Aurélien, Mélanie et Jonathan.

Grâce a cette journée nous avons appris que le secteur de la Propreté évolue et qu’il recrute.
Que se soit dans le domaine de l’entretien du tertiaire (bureaux…), de l’industriel, du médical, les locaux demandent à être entretenu en tenant compte d’un cahier des charges de plus en plus exigeant.    

Après cette rencontre, il est prévu de visiter des entreprises.
D'autres travaux seront menés comme lors des PFMP où l'élève devra élaborer une fiche de présentation de la structure d’accueil pour aider les autres élèves dans leur recherche. Et il est prévu si les circonstances nous le permet de mettre en place un speed-job, moment privilégié pour nos élèves de rencontrer des professionnels et d'aborder avec eux leurs projets professionnels et leur avenir après le CAP...

Commenter cet article